Conseils anti-acides du coach

Publié le par Conseiller santé

 
L e s   1 0   r e c o m m a n d a t i o n s   a n t i - a c i d e  
d u   c o a c h


***

ou comment préserver son
équilibre acido-basique

**
Par N. Quentin

*


    De nos jours, en raison de nos habitudes alimentaires et du mode de vie que nous menons, l'équilibre acido-basique, c'est-à-dire l'équilibre qui devrait exister dans notre organisme entre les substances acides et alcalines (ou basiques) est menacé voir rompu ; nous tendons majoritairement vers l'acidification. (L’alcalose étant moins commune) la tendance naturelle de notre métabolisme favorisant de faire pencher la balance vers l’acidité à cause de ses déchets. Pour que le pH sanguin conserve ses valeurs normales, l’acidité en excès est expulsée vers les tissus conjonctifs. Au long terme ce déséquilibre provoque des maladies chroniques, une fatigue excessive, une récupération lente, une baisse de  l'immunité, etc, etc...

 

 
Activité physique
 
  • Oxygénez vous et transpirez
 
 
    L’exercice physique, la marche au grand air, les séjours en altitudes sont des activités qui activent le métabolisme et accélère le rythme respiratoire, augmentent l’élimination des acides faibles et contribuent ainsi à une désacidification de l’organisme. De plus le phénomène de sudation permet d’évacuer les déchets acides.

 

 
Alimentation
 
 
 
  1. Favorisez les crudités et les légumes verts « bio » crues
 
   
    Riche en fibre d'abord, ils sont d'autres part une des sources les plus riches d'éléments alcalins (ou bases). Prioritez à ces aliments en début de repas : A VOLONTE !
 
 
  1. Pommes de terre cuisinées sans matière grasse
 
    C'est un hydrate de carbone de choix, dispensateur d'énergie à long terme, connu pour adoucir. Comme il contient de l'amidon, l'idéal est de le consommer par jus de temps en temps.

  1. Mangez en priorité ces fruits : bananes, poires, melons
  1. Buvez du citron frais bio
 
    Et oui bien que acide en bouche le citron a dans l’organisme une action alcalinisante, il adoucit donc. Consommez le diluez dans un verrre d'eau à l’aide d’un peu de sucre organique de palme ou de canne(citronnade) ou pressé sur votre poisson.


  1. Grignotez des amandes, des noix du Brésil et des châtaignes
    Ces fruits oléagineux contrairement aux noix traditionnelles délivrent des bases.
  1. Incorporez des eaux minérales riches en bicarbonates et bases
    (Hydroxidase, Vichy Célestin, Saint-Yore, etc, etc…). Evitez les eaux durs.


  1. Réduisez votre apport de sucre raffiné, tel le saccharose 
    Le saccharose participe à l’acidose du corps. De plus il favorise la prolifération de bactéries nuisibles dans l’intestin.


  1. Limitez vos apports de viande
    Les protéines par le processus de digestion génèrent des acides (acide soufré et urique notamment). N’en consommez donc pas quotidiennement et privilégiez les crustaceés, ensuite le poisson puis la viande blanche et en dernier la viande rouge.


 
  1. Remplacez le café par du thé

 
En résumé   
           
    Un peu de bonne volonté et d’amour de la vie. Une première réforme consistant à diminuer l'apport d'aliments acidifiants (saccharoses, aliments raffinés et produits carnés) de votre assiette, en incorporant plus de légumes, des algues, du miso, des jus verts, quelques repas végétarien et un rythme de vie sain, vous pourrez réussir à préserver votre équilibre acido-basique sans trop de difficulté. Il va sans dire que le tabac et l'excès d'alcool ne va pas dans le sens de l'adoucissement du corps.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article